Retour à la rubrique   Archives 2004

Avec les PEP pour faire vivre la LAÏCITE (juin 2004)

Déclaration des PEP, adoptée par l’A.G. de juin 2004

Face aux atteintes au principe de laïcité, face à la montée des intégrismes et des nationalismes, face aux reculs des Droits de l’Homme en de nombreux points du monde, face aux communautarismes qui isolent et opposent, et qui atteignent aujourd’hui l’école, la Fédération générale des associations départementales des Pupilles de l’enseignement public (les PEP) exprime l’urgence d’un besoin de laïcité partout et pour tous.

La médiatisation du récent débat conclu par la loi encadrant le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, les collèges et lycées publics a limité de façon caricaturale l’ampleur et la profondeur des enjeux. Notre attachement à la laïcité ne peut s’en accommoder.

Mieux et plus encore que par le passé, il nous faut faire vivre la laïcité concrètement.

La laïcité est un principe de concorde et de liberté

Les PEP rappellent que la laïcité est à la fois un principe constitutionnel de notre République, une morale collective des libertés individuelles et qu’elle ne se réduit ni à la tolérance ni à la neutralité ni même à la liberté religieuse.

Son émergence historique correspond à une rupture radicale. Le pouvoir politique tire sa légitimité de la seule souveraineté populaire et non plus d’une sacralisation descendant d’une divinité.

En clair, la religion ne définit plus les règles de vie de la cité. Le pouvoir, dès lors, n’est ni athée ni religieux ; il se veut respectueux des consciences et des opinions individuelles pour autant qu’elles ne troublent pas l’ordre public.

La laïcité affirme donc la primauté de l’exercice de la liberté de conscience. La liberté de religion et la liberté de culte n’en sont que des déclinaisons. La laïcité est en réalité la transcendance de diverses options philosophiques et religieuses, permettant le vivre ensemble d’individus libres et évolutifs.

Autant dans notre monde que par le passé, la séparation entre le politique et le religieux, fondement juridique de la laïcité, favorise la cohésion sociale, la concorde entre les peuples et la paix entre les nations.

De plus, pour les PEP, la laïcité est un engagement militant et au sens propre une véritable éthique.

Les PEP affirment que la laïcité ne peut se réduire à la liberté de conscience comme principe philosophique. Pour être mise en œuvre, elle suppose deux conditions indispensables : la justice et la démocratie.

  • La laïcité, condition de la justice sociale

La laïcité exige une égalité véritable entre les Hommes qui aujourd’hui est encore loin d’être acquise. Il convient d’agir sans faiblesse pour la promouvoir Jaurès affirmait déjà : « La république ne sera laïque que si elle est sociale ».

Pour affaiblir les intégrismes, totalitaires dans leurs buts, mortifères dans leur essence, pour développer une égalité entre garçons et filles, condition de l’égalité entre hommes et femmes, les discours vertueux ou le rappel des principes les mieux fondés ne suffiront pas.

Seule, la conjugaison de politiques munies des moyens nécessaires, avec la mobilisation des acteurs de la société, pourra réduire ces fractures, lutter contre les ségrégations et la xénophobie et respecter la dignité des personnes.

  • La laïcité, fondement de la démocratie

L’exercice de la citoyenneté et par conséquent la formation du citoyen deviennent déterminants pour ancrer durablement les références républicaines communes et l’égalité de tous.

Le rôle de l’école publique dans cet apprentissage de la citoyenneté est primordial. Les enfants ne sont ni la propriété de leurs parents, ni celle des enseignants : certes les familles et l’école partagent la responsabilité de l’éducation mais l’école publique exerce ses fonctions sous l’unique gouvernement de la raison.

L’enseignement du fait religieux, l’approche historique et philosophique des idées et des civilisations, la participation effective des enfants et des jeunes à la vie scolaire, la rencontre des cultures, l’ouverture de l’école sur son environnement, le dialogue avec les familles … demeurent des moyens efficaces pour former les jeunes générations et lever les confusions entre libre arbitre personnel et exercice des libertés politiques. L’école publique a besoin aujourd’hui de tous les soutiens pour faire face aux inégalités qui se creusent et aux identités qui s’exacerbent.

  • La laïcité, un engagement militant pour les PEP

Les PEP s’engagent à faire vivre la laïcité concrètement : le choix de nos organisations partenaires, nos projets d’établissements, nos projets éducatifs et pédagogiques, nos relations avec les familles, nos partenariats avec les collectivités publiques, notre soutien aux plus défavorisés, nos appels à la générosité et à la solidarité … sont la mise en œuvre effective de la laïcité dans son principe philosophique, dans sa condition de justice sociale et dans son fondement démocratique et citoyen.

Complémentaires de l’école publique, les PEP font de leurs vacances collectives des séjours éducatifs au même titre que les classes de découverte dont ils réaffirment l’impérieuse nécessité pour tous les enfants.

C’est aussi à ce titre qu’ils développent de multiples actions d’accompagnement tant de l’enfant que de sa famille, et qu’ils mettent en œuvre une véritable reconnaissance du principe d’appartenance de toutes les personnes en situation de handicap en les accompagnant dans l’acquisition de la plus grande autonomie possible.

Les PEP s’engagent à contribuer à rendre plus cohérente et plus lisible l’action coordonnée des associations qui partagent les mêmes valeurs.

Les PEP s’engagent également à contribuer à promouvoir dans l’espace européen le principe de laïcité dans toutes ses composantes.

C’est ainsi que les PEP allient leur militantisme pour la laïcité et leur engagement social et éducatif de solidarité.

Fédération générale des associations départementales
des Pupilles de l’enseignement public
108 avenue Ledru Rollin
Tél : 01.43.14.83.83 – Fax : 01.43.14.83.80 –www.pupilles.org
Version imprimable de cet article Version imprimable


Cette page a reçu 800 visites depuis le 5 juin 2004
page précédente L'Uunion Régionale PEP Bretagne est adhérente à la CRESS Bretagne L'Uunion Régionale PEP Bretagne est un acteur engagé de l'ESS haut de la page
pep35.org sur votre smartphone

Les PEP35 - Centre Alain Savary 4 Bd Volclair - BP 70345 - 35203 RENNES Cedex 2
Accès parking : 187 rue de Châtillon - Voir la carte
Tél. : 02.99.86.13.30 Fax. : 02.99.50.10.66 Mél. : siege.adg@pep35.org

Hébergement : SARL OVH 140 quai de Sartel 59100 ROUBAIX

Site réalisé avec SPIP 3.0.20
Adaptation M.M. Juillet 2013

S'abonner au fil RSS  (ordinateur uniquement) --oo§oo-- Statistiques de fréquentation