Retour à la rubrique   Éditoriaux

mars 2013

DEVENIR DES ASSOCIATIONS DANS LE CONTEXTE ACTUEL

Depuis quelques années, nous nous questionnons sur notre avenir.
En 2011, nous nous inquiétions de la pénétration du droit européen, de la « victoire du marché », des contraintes financières. Il nous fallait coopérer, mutualiser, coordonner, anticiper.

En 2012, « Solidaires », le journal de notre fédération titrait : Quels enjeux de gouvernance pour les associations aujourd’hui ? Dans cet article, on insiste sur le fait que les associations doivent être
des forces de proposition politique et d’expérimentation pour éviter de se transformer en simples organes de gestion.
dans une logique constante et naturelle de questionnement.
Nous devons rester vigilants afin de garantir la pérennité de la place centrale de la réflexion politique et de la construction stratégique qui l’accompagne. Il nous faut réfléchir à l’ouverture de la gouvernance ; ce qui implique de questionner en amont le renouvellement des acteurs concernés et nous positionner en acteurs du devenir associatif en nous demandant quelle place nous sommes prêts à accorder à de nouveaux acteurs…Sinon, nous risquons de rester enfermés dans notre constat de difficulté à mobiliser…Avec cette très importante question : « Comment fait-on pour transmettre une histoire sans demander à l’autre d’être exactement ce que nous sommes ? »

Cette question de la transmission est prégnante pour de nombreuses associations. Pour les PEP 35, pour l’Union Régionale, nous devons y réfléchir si nous voulons poursuivre notre volonté de nous adapter aux évolutions de la société.

Robert Lafore, qui a fait une intervention remarquée aux journées de Biarritz en janvier dernier, écrit (ASH n°2794) que la MAP (Modernisation de l’Action Publique) succède à la RGPP depuis le 31 octobre 2012.
La précédente réforme était caractérisée par « son caractère abrupt, hiérarchique et confiné » et étant « un exercice avant tout budgétaire ».
La MAP doit reposer sur la participation des parlementaires et des usagers. Sont concernés entre autres les politiques d’inclusion, la scolarisation des enfants handicapés, la tarification des établissements médico-sociaux.
La MAP choisit une stratégie de réforme visant à engager un véritable changement de notre modèle de service public tout en conservant, on l’espère, ses valeurs et ses finalités fondatrices.

Terminée la RGPP qui nous contraignait à agir essentiellement en fonction de considérations financières ?
Les 20, 21 et 22 mars, la Fédération réunit à Limoges les Directeurs et Présidents d’Associations Départementales et les Présidents d’Unions Régionales des PEP. Thème choisi : « Mutations au service de la transformation sociale ». Nous aurons à réfléchir sur le contexte politique et stratégique pour définir le projet fédéral, les questions de gouvernance, la politique d’adhésion, les perspectives relatives au projet de loi sur la décentralisation, la loi sur la refondation de l’école.

Des travaux très intéressants en perspective…. dont nous vous reparlerons dans le prochain numéro.

 
René MOREL
Président LES PEP 35
mars 2013
Version imprimable de cet article Version imprimable


Cette page a reçu 1625 visites depuis le 22 mars 2013
page précédente L'Uunion Régionale PEP Bretagne est adhérente à la CRESS Bretagne L'Uunion Régionale PEP Bretagne est un acteur engagé de l'ESS haut de la page
pep35.org sur votre smartphone

Les PEP35 - Centre Alain Savary 4 Bd Volclair - BP 70345 - 35203 RENNES Cedex 2
Accès parking : 187 rue de Châtillon - Voir la carte
Tél. : 02.99.86.13.30 Fax. : 02.99.50.10.66 Mél. : siege.adg@pep35.org

Hébergement : SARL OVH 140 quai de Sartel 59100 ROUBAIX

Site réalisé avec SPIP 3.0.20
Adaptation M.M. Juillet 2013

S'abonner au fil RSS  (ordinateur uniquement) --oo§oo-- Statistiques de fréquentation